PSYCHOLOGIE DES ORGANISATIONS ET DU TRAVAIL

PROFESSIONNELS, ENTREPRISES, INSTITUTIONS

 

PSYSTEMIC : NOS ACTIVITES AUPRES DES ENTREPRISES ET DES INSTITUTIONS

Transformations, management et recrutement

Le cabinet intervient auprès des entreprises et des organisations qui sont dans une démarche d’optimisation de leur organisation. Il offre les moyens d'assouplir et de raisonner les transformations concernant les ressources humaines et/ou logistiques ou les stratégies de recrutement.

 

Nous aidons ces organisations à se transformer et à se réorganiser pour gagner en efficacité, maximiser la création de valeur du point de vue de l'intelligence humaine adaptée au contexte. A travers le format de l’accompagnement apporté, nous veillons à les doter d’avantages compétitifs durables en misant fortement sur le développement des compétences de leurs dirigeants et des professionnels du management et des ressources humaines.

  • Conseil en stratégie de recrutement​

  • Accompagnement et conseil en management (coaching)

  • Optimisation des coûts (écologie humaine versus écologie numérique : allègement de protocoles et processus de de travail, respect de l'autonomie nécessaire à la qualité du travail )

En termes d'analyse, la démarche, quelle qu'en soit l'objet, se fonde en premier lieu sur la réalité opérationnelle du terrain (moyens concrets à disposition) à partir d'approches systémiques.

Concernant les interventions déployées, au-delà de la performance, nous aidons nos clients à construire une organisation saine, conforme aux obligations légales et sanitaires, en se dotant des atouts et des compétences qui leur permettront de maintenir cette performance dans la durée en respectant la qualité des ressources psychosociales .

Les interventions s’appuient toujours sur les besoins et les lois en vigueur en termes de santé au travail. 

LE DIAGNOSTIC PSYCHO-ORGANISATIONNEL

Il s'agit d'une démarche d'analyse et d'identification systémique des opportunités et des axes d'amélioration de la qualité de vie des salariés. Ce diagnostic se réalise collectivement, en collaboration avec l'ensemble des professionnels concernés/impactés : il comprend l'évaluation du seuil de prévention mais aussi les propositions et recommandations favorisant la cohérence de l'organisation et la santé des salariés, environnement sensé propice à l'intelligence collective et au développement de l'activité (par exemple, avec des moyens de désaturation informationnelle, de facilitation de l'identité professionnelle des acteurs pour une cohésion plus naturelle, analyse des impacts psychociaux des outils numériques etc).

Supervision psychologues, stratégie, santé au travail, gestion de crise, performance, risques psychosociaux

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

La qualité de vie au travail est un atout et une priorité pour chaque acteur concerné. La santé des acteurs d'une organisation contribue par ailleurs à une meilleure performance collective. La prévention de la santé et donc des risques psychosociaux (RPS) comprend des degrés de prévention, plus précisément 3 niveaux auxquels il est possible pour nous d'agir :

  • La prévention primaire des RPS : elle correspond à l’ensemble des actions ayant pour but d’identifier et éliminer les facteurs de ces risques à leur source. Il s'agit ici d'éviter les problèmes avant qu’ils ne se posent. Elle comprend les actes, co-élaborés collectivement, destinés à éviter l'apparition de troubles psychiques liés au travail et/ou à ses conditions de réalisation. Elle fait appel à des mesures de prévention collective via le diagnostic de la qualité de vie au travail et l'analyse des conditions de réalisation (charge mentale, charge de travail, cohérence organisationnelle, ergonomie des espaces et des outils de travail, type de management etc).

  • La prévention secondaire des RPS : elle a pour objectif de limiter les conséquences des RPS sur les personnes présentant déjà des symptômes. C’est une prévention appelée « corrective » qui intervient seulement sur une partie des facteurs de l'organisation qui ont été repérés après la mise en œuvre d’une démarche de détection des RPS.

  • La prévention tertiaire des RPS : elle consiste à intervenir sur un ou plusieurs groupes de personnes déjà atteintes pour que leur état ne s’aggrave pas (cf. gestion de crise). Elle englobe aussi les actions menées dans l’urgence pour aider les acteurs en incapacité à reprendre leur travail

La gestion de crise a cours lorsqu'une situation inattendue et imprévisible met en péril la sécurité et/ou la santé des acteurs évoluant au sein d'une organisation. Il peut s'agir d'un accident, d'une crise sanitaire et/ou sécuritaire ou encore d'un évènement mettant en péril imminent une entreprise et/ou une institution et leurs acteurs. Elle consiste en plusieurs actions parallèles :
- la préservation de la continuité des services via la mise en oeuvre d'une organisation de travail adaptée à la gestion de la situation (processus de travail adaptés, réorganisation temporaire de certaines tâches ou activités)
- la préservation de la sécurité des acteurs via la mise en place de consignes collectives
- la prévention et la préservation de la santé psychique des acteurs concernés, de près ou de loin, par l'évènement (debriefing, diffusing, accompagnement individuel).